Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 22 mars 2011

Sixties

made in dagenham (6).JPG

Samedi matin, je chinais une quinzaine de planches de patrons des années 1964/65. Juste pour le plaisir et pour ma «presque collection» de patrons, car la plupart des modèles récoltés ce jour-là ne me plaisent pas du tout et je ne les réaliserai sans doute jamais, même ceux que je trouve jolis ou rigolos.

Mais si les vêtements des années soixante ne me disent rien, je suis néanmoins très nostalgique de leurs couleurs, leurs imprimés, et de la bonne humeur qu’ils inspirent.

made in dagenham (7).JPG

made in dagenham (8).JPG

… Et samedi soir, j’allais voir au cinéma We Want Sex Equality, de Nigel Cole.

De la couleur, de l’humour, des mises en plis comme on n’en voit plus : nous voilà en Angleterre en 1968, à l’usine Ford de Dagenham dans laquelle les femmes de l’atelier d’assemblage, décident de faire grève jusqu’à l’obtention du même salaire que les hommes.

Ces femmes, poussées par un responsable syndical plutôt féministe, vont imposer leur point de vue aux patrons de Ford complètement imperméables à l’idée que des femmes puissent faire grève… Ces dernières, déterminées et solidaires, n’imaginaient pas immobiliser Ford et rallier d’autres ouvrières à leur cause.

made in dagenham.jpg

made in dagenham (2).jpg

Un joli tableau de l’Angleterre des années 60, de belles images de l’usine où les conditions de travail sont pourtant désastreuses : des parapluies sont ouverts au-dessus des machines les jours de pluie, et c’est en sous-vêtements qu’on y travaille les jours de chaleur! Mais le film montre aussi l’impact de la grève sur les foyers, le regard des hommes, qui, au chômage technique à cause de la grève, ne pensent pas une seule seconde à rejoindre les ouvrières dans leur combat ; et l’évolution des mentalités de celles-ci au fur et à mesure de l’ampleur de la lutte.

made in dagenham (3).jpg

made in dagenham (4).jpg

made in dagenham (5).jpg

Bref, un bon moment, qui donne envie d'aller manifester! La bande-annonce ici.

Commentaires

Je trouve les mini-robes chasubles de ces années très mignonnes (avec des bottes) et la 1° image que je vois c'est Françoise Hardy... et c'est vrai que ça va bien aux filles plutôt filiformes! Quand on a de belles formes, on est peut-être mieux dans les années 50, non?

Écrit par : weriem | mardi, 22 mars 2011

Écrire un commentaire